Les premiers rendez-vous s’accompagnent, c’est légitime, d’une légère angoisse. La peur de l’inconnu, celle de l’image de soi renvoyée en de telles circonstances en sont souvent les causes.
C’est pourtant cette légère appréhension, cette excitation de la rencontre qui nous pousse en avant.
Le regard de l’autre sur notre personne nous effraie, et nous électrise à la fois. Le désir de préparer le terrain, de contrôler l’ordre des choses conduit au choix du lieu, à l’imagination du déroulement du rendez-vous, et s’accompagne d’une préparation mentale aux différents scénarios possibles. Jusqu’au choix d’un présent, qui permet d’amorcer la conversation ou de faire passer une pensée subliminale, le tout dans le seul objectif :

Aborder le rendez-vous sous les meilleurs auspices.

Concernant l’achat éventuel de fleurs, il vous faut avant tout cerner la personnalité de l’être que vous allez rencontrer.
En effet, offrir des fleurs pour un premier rendez-vous est un acte délicat.
Les normes existent et cohabitent avec les codes de bienséance, vous n’êtes pourtant pas obligés de vous y conformer.

Offrir des fleurs à un premier rendez-vous est un bon choix si vous connaissez minimalement la personne. Si par exemple, vous avez déjà échangé plusieurs conversations ou « chaté » sur le web. Des fleurs exprimeront ici votre attrait pour cette personne, et seront accueillies avec bienveillance. En revanche, si vous ne savez rien de la personne que vous allez rencontrer, votre geste pourrait apparaitre intempestif, pour ne pas dire téléguidé.
Un tantinet hors des standards du savoir vivre, il pourrait mettre votre partenaire dans l’embarras. Si vous tenez aux fleurs coûte que coûte, vous choisirez dans cette circonstance une gerbe discrète et éviterez les roses.

Choisir votre bouquet et son contexte

Que vous connaissiez la personne ou non, il sera important de choisir vos fleurs mais aussi le moment pour les offrir.
Si ce geste peut être une excellente introduction à la soirée, encore faudra-t-il que vous passiez prendre votre date chez elle. Elle pourra alors les entreposer, et n’en pas être encombrée durant tout le rendez-vous.

Le cliché de l’homme se tenant à la porte un bouquet dans le dos à la vie dure, il garde son coté romantique.

Offrir des fleurs dans un lieu public sous-entend qu’il faudra les porter toute la soirée : Inenvisageable !
Si c’est le tout premier contact, on conseillera plutôt de faire porter un bouquet via l’un des spécialistes de la livraison de fleur le lendemain, pour lui signifier à quel point cette rencontre vous a charmé.

Vous devez donc ajuster votre geste à la situation et estimer si des fleurs s’imposent ou non. Il en ira de même pour le type, et le nombre de tiges.

Simplicité et charme de la discrétion

Pour un premier rendez-vous, privilégiez une simple rose : élégant, romantique, et rien d’effrayant.
Ce n’est pas (trop) encombrant, et elle ne devrait pas sentir une pression trop forte au travers du geste. en restant dans les codes. Vous ne pouvez pas vous tromper : choisissez-là rouge ou rose.
NB : évitez le jaune de l’amitié et de la frivolité.

Avec un minimum de repérage vous pourriez aussi choisir un restaurant dans lequel passent des vendeurs de boutons de rose. Au risque de paraitre quétaine, le geste paraitra improvisé mais pourrait marquer le moment d’un signal plus fort puisque reflet d’un instant précis.

Le bouquet dans un second temps.

Pour ce qui est d’un bouquet spectaculaire, vous attendrez une troisième ou quatrième rencontre. Un bouquet de style ou une grosse gerbe fleurie sont censés représenter une marque d’attention profonde. Trop en présenter (et surtout trop tôt) serait en galvauder le symbole sentimental.

Faites en sorte ensuite que les fleurs n’entrent jamais dans une sorte de rituel / habitude plus ou moins redondante, lassante, mais restent une surprise, une attention touchante et spontanée.

Quel type de fleurs ?

Lors d’un premier rendez-vous, évitez le classique bouquet de roses, à moins que vous ne rencontriez une personnalité romantique éperdue.
Les bouquets mixtes, contenant deux roses, seront parfaits, les lillets sont à proscrire, en raison de leur réputation « bon marché ».
De même, évitez à tout prix les bouquets des grandes surfaces, ou des fleuristes de réputation pas chers: ils sont immédiatement identifiables à la banalité de leurs compositions.
Quelle que soit l’intention sous-jascente vous devez faire ressentir à votre rencontre qu’elle est importante à vos yeux, et que vous êtes prêt à quelques sacrifices pour elle.